ENTROPIES

Ces travaux à partir des pratiques digitales sont un nouvel axe de recherche. Deux développements principaux ont été à ce jour dégagés ; premièrement une projection dans le médiumphotographique contemporain, les divers états où errent la photographie; suppression de prise de vue, plus d'appareil mais un dialogue direct avec la machine informatique, entre proposition et réponse, entre choix et aléatoire. Deuxièmement les concepts, les thèmes, aussi vastes que le monde, partant des données objectives, de l'espace / temps définies par nos conventions occidentales contemporaines. Envisager les glissements, les fluctuations de zones transactionnels fictives, sans tomber dans l'anecdotique, le momentané, l'illustration d'un monde en perpétuelle transformation. J'évoque à ce propos les notions « d'objets photographiques », au sens où l'entend Markus Kramer : « Ce concept central du photographique est la transformation indicielle-technologique d'un référent (input) en un objet (output). 

L'output ainsi constitué est défini dans ce qui suit comme « Objet photographique »,...une forme particulière d'art conceptuel matérialisé. "» * . MC

les "entropies " se déclinent sur papier photographique, encre pigmentaire, collage sur alu dibond 3mm, en trois format 42 x70, 70x100, 100x140





Entropie n°2, 2016 - © Michel Clerbois


Entropie n°5, 2016 - © Michel Clerbois


Entropie n°9, 2016 - © Michel Clerbois


Entropie n°11, 2017 - © Michel Clerbois

Entropie n°12, 2017-18 - © Michel Clerbois


Exposition "L'art pour la Paix",  Unesco, Paris mai 2016

Exposition " Entropies", Galerie Rivoli espace #32, mai 2017