EXPOSITIONS -Archives

1980 - Rythmes minimals § musique - Centre culturel le Courti - Nimy - Mons , Belgique © Michel Clerbois

1982 - ENSAV La Cambre, Bruxelles, installation in situ moquette peinte © Michel Clerbois

1983 - ENSAV La Cambre, Bruxelles, installation in situ Variation Moebius, peinture sur calque © Michel Clerbois

1984 - ENSAV La Cambre, Bruxelles, installation in situ Variation Moebius,photographique, négatifs argentiques  - © Michel Clerbois

1984 - ENSAV La Cambre, Bruxelles, installation in situ Variation Moebius ,photographique 

© Michel Clerbois

1984 - Galerie Détour, Jambes, avec Chantal Talbot - © Michel Clerbois

1986 - "La naissance des désirs liquides ", Antichambre - Gand

© Michel Clerbois 

1986 - "L'OBscène l'OBséd'en", performance, le 28 septembre 1986, L' Usine - Bruxellles 

© Michel Clerbois

1987 -" L'OBscène l'OBséd'en" Installation - Parcours, Centre d'Art Contemporain, Bruxelles -© Michel Clerbois

1987 -Installation in situ - Parcours, Centre d'Art Contemporain, Bruxelles -© Michel Clerbois

1990 - Galerie Tilman, Fesler & Coufo - Bruxelles - © Michel Clerbois

1990 - Galerie Tilman - Bruxelles 

© Michel Clerbois

1992 - "Palimpsestes", Le Botanique - Bruxelles

© Michel Clerbois

1992 - Passages, Centre d'art contemporain, Troyes, France - © Michel Clerbois

1993 - "l'Atelier d'Adriano", Galerie Piero Cavellini, Milan, Italie - © Michel Clerbois

1993 - "Intra muros",  Konschhaus Beim Engel, Luxembourg, Luxembourg -© Michel Clerbois

1995 - Inauguration de la Rue Marcel Duchamp - Paris XIIIe, France -© Michel Clerbois

1996 -" Les matricielles," , Installation in situ ,Centre de la Gravure et de l'image imprimée, La Louvière, Belgique

© Michel Clerbois

1996 -" Les matricielles," , Installation in situ colonnes 1 et 4 . Centre de la Gravure et de l'image imprimée, La Louvière, Belgique

1995 - « Le site Hirson-Buire, Train et Création », Musée du Grand Hornu, Hornu - 

© Michel Clerbois


1996 - « Fermé-Gesloten », Laboratoire Patacycliste, E.V.A. Malibran, Bruxelles

© Michel Clerbois


1996 - « The possibility of the spirit », Ancienne usine Neuhaus, Bruxelles - © Michel Clerbois

1997- « Mémoires personnelles et assimilées »,, Casa Juan José, La Havana, Cuba 

© Michel Clerbois

1997 - "Steenkoolmijn Zolder 1907-1997", Buiten-Gewoon , CHZ, ,Zolder -© Michel Clerbois

1998 -"Bruxelles 98", Centre for contemporary arts, Glasgow  Glasgow, Ecosse 

© Michel Clerbois

1999 - "d'une méMoire, l'Autre", , Centre d' Art contemporain Wifredo Lam, La Havana, Cuba

© Michel Clerbois

    2000 -" Usine" ,Friche industrielle du Chemin Vert      Paris, France - © Michel Clerbois

2000  - " Identification ", Musée d'art contemporain, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles,, Belgique -© Michel Clerbois

2002 - "Pour en finir avec les moi(s) difficiles", Galerie Quadri, Bruxelles, Belgique 

© Michel Clerbois

2004 - "Je est un autre",  Maison de la Culture - Namur, Belgique -© Michel Clerbois

2005 - "de vous à moi, vous m'..." - ISELP, Bruxelles -© Michel Clerbois

2005 - "de vous à moi, vous m'..." Moments de vie de M.C. - ISELP, Bruxelles 

© Michel Clerbois

2006 - "De singulières variations du regard " Intégration in situ, Société SECO, Bruxelles

2010 - "De singulières variations du regard " Intégration in situ, 2e partie, Société SECO, Bruxelles -© Michel Clerbois

2008 - "Segment de transition", Tapta affinités, L'Usine , Bruxelles - © Michel Clerbois

2009 - "bleu" - CO21 , Bruxelles -© Michel Clerbois

2011 - "quelque part sur le 50°", "Pays'arbres, la cabane au bout du jardin"  L'Orangerie, Bastogne, Belgique -© Michel Clerbois

2011 - "Dialogue" BACC, Bangkok, Thailande -© Michel Clerbois

2012 - "Sonia's father song" -  Mémoires - Galerie Flux, Liège, Belgique-© Michel Clerbois

2012 - "Retenir le réel"- "L'Etranger, l'Autre..." Tourines la Grosse, Belgique - © Michel Clerbois

JE EST UN AUTRE - Alors que l'esprit muse dans des images qui n'existent que pour soi, ces autoportraits dessinés au marqueur sur des miroirs nous aspirent dans des explorations visuelles à la surface du miroir. Ou de l'autre côté ? Ce serait l'envers de l'identité, l'autre part de soi ? L'homme arbore un demi-sourire, un clin d'œil connivent et porte une main à l'avant-plan comme pour toucher ou retenir la surface du miroir.

Ce n'est pas un autoportrait classique fixant un moment dans la vie du peintre. Ce geste de la main interpelle le regardeur et évoque l'insaisissabilité. Un instant d'égarement s'installe, qui aménage des ouvertures vers un autre soi, entre lui et moi, et qui induit une remise en question de l'identité, forcément multiple et fuyante. Du coup, on n'est plus trop dans la contemplation ou l'identification du portrait d'un autre, on est dans une forme de figuration du visage humain, dénominateur commun des humains. On a envie de temps et de silence pour se laisser emporter dans un champ d'interprétations personnelles et voir en ce miroir imbrications et superpositions de l'artiste et de soi, du réel et des apparences, du trait fixé et des reflets aléatoires... L'artiste nous porte là où on ne pensait aller. On se laisse entraîner dans un temps inattendu, réflexif et sensoriel.      Pauline Meunier, cat de l'exposition

2017 - "l'amitié dans la diversité d'horizon zt de culture", Galerie Mommens, Bruxelles, Belgique -© Michel Clerbois

2016 - L' Art pour la Paix - Unesco, Paris, France -© Michel Clerbois

2017 - "Entropies", Galerie Rivoli, espace 32, Bruxelles - © Michel Clerbois

Entropies

Ces travaux à partir des pratiques digitales sont un nouvel axe de recherche. Deux développements principaux ont été à ce jour dégagés ; premièrement une projection dans le médiumphotographique contemporain, les divers états où errent la photographie; suppression de prise de vue, plus d'appareil mais un dialogue direct avec la machine informatique, entre proposition et réponse, entre choix et aléatoire. Deuxièmement les concepts, les thèmes, aussi vastes que le monde, partant des données objectives, de l'espace / temps définies par nos conventions occidentales contemporaines. Envisager les glissements, les fluctuations de zones transactionnels fictives, sans tomber dans l'anecdotique, le momentané, l'illustration d'un monde en perpétuelle transformation. -  Michel Clerbois, 2017

Une douzaine de cyanotypes ont été réalisés par l'artiste durant l'été 2017, à partir de deux plaques de verre d'anciennes enseignes d'un magasin de photographie. Le temps a passé sur ces verres abimés et usés, objets trouvés, désuets et déclassés. Ils sont des témoignages d'une certaine histoire de la photographie.

2018 - "PHOTO D'ART", Vitrine ANGELINNA, proposition #1 Galerie Rivoli, Bruxelles, Belgique -© Michel Clerbois


"TERRITOIRES "

« Le véritable problème est celui de la relation du ou des monde(s) de l'art avec ce qui n'est pas de l'art. » Jean-Marie Schaeffer

Les vitrines d'Angelinna sont-elles un territoire !

La notion de territoire est très sensible.

Si le territoire est par définition un espace fermé, défini ! Inversément, les notions et domaines des territoires sont ouverts, polysémiques et difficilement cloisonnables.

Ils touchent presque tous les domaines ; de la géographie, à l'Histoire, à la géo-politique, à la finance, à l'éthologique, à l'écologique,.... au corps !

Dans ces différences appréhensions, le territoire se décline encore suivant l'angle de lecture et la zone culturel et intellectuel de chaque société, de chaque groupe, de chaque individu, donnant de multitudesévolutions singulières, au fil des siècles, de l'historicité humaine. Et aussi en dehors, car tout être vivant se crée son territoire, son espace de survie et la géologie nous enseigne que le monde est en constant mouvement.

Dans ce contexte, les vitrines d'Angelinna peuvent apparaitre comme un territoire singulier. Un espace de présentation voué à l'art contemporain et à ses expérimentations, à la fois privé et public, un espace fermé mais visible, situé dans l'espace visitable de la galerie Rivoli, lui même dans un rapport particulier avec le quartier Bascule, et la ville...

L'Objet, le Déplacement, l'Art, Le Lieu, la Frontière, le Territoire, la Définition, la Perception, le travail, la Plus Value, l'Oeuvre .... Le Corps, La Présence, l'Absence, la Mort, la Mémoire, la Survie, la Crise, le Reflet, la Vision, l'Obsolescence, la Mouvance, la Définition, l'Autre,....sont autant de choses qui me sont passées pour la tête et qui passeront dans les vitrines !

Ces différentes composantes de l'exposition ont été choisies par rapport aux notions de territoires. L'exposition sera une installation in process. Les oeuvres seront interactives entre elles durant la durée de l'exposition et les présentations modifieront les rapports entre les différentes composantes, laissant libres cours aux interprétations et à l'appréhension du visiteur.                                                                                     Michel Clerbois, Août 2019

                  ANGELINNA #6 -TERRITOIRES - 1e version, Septembre 2019,  installation in situ, 178 x 728 © Michel Clerbois

 ANGELINNA #6 - TERRITOIRES - 2e version,  Septembre 2019, installation in situ   178 x 728 © Michel Clerbois

 ANGELINNA #6 -TERRITOIRES - 4e version, octobre 2019, installation in situ, 178 x 728 © Michel Clerbois